Les conférences sur le travail en santé

Main Content

L'assurance médicaments de mon entreprise

Cliquez -ici pour vous inscrire

Frais d'inscription est de 50,00$
Les participants recoivent aussi le manuel de la formation pour mieux intégrer les pratiques de saines gestion dans l'entreprise.

Déroulement de la formation

8h00 - Accueil des participants

9h00 - Présentation

9h15 - Début de la formation

10h30 - Pause santé

12h00 - Fin de la formation

Conférencier


Denis Gobeille, M.Sc.,R.I., CRHA

Gradué de la maîtrise en relations industrielles à l’Université de Montréal, membre de l’ordre des conseillers en ressources humaines, Denis Gobeille est un spécialiste de la gestion de la santé au travail. Durant les années quatre-vingt-dix, il a été chargé de cours à l’Université de Sherbrooke en santé et sécurité et aussi chercheur rattaché au Centre d’épidémiologie clinique et de recherche en santé publique de l’Hôpital général juif. Les études sur l’épidémiologie des maux de dos chez les travailleurs lui ont permis de mieux comprendre l’impact de l’organisation du travail sur la santé et comment les conséquences s’expriment statistiquement.

Depuis les années 2000, il s’intéresse davantage à la gestion des risques à la santé, ainsi qu’à la gestion des avantages sociaux, dont l’assurance collective. À titre de vice-président du Collège des professions financières, il dirige les formations en gestion de la santé au travail pour les conseillers et les cadres qui doivent faire face aux répercussions du vieillissement de la main-d’œuvre, notamment, les maladies chroniques chez les salariés et l’explosion des coûts d’assurance.

Résumé de la formation

Les coûts du régime général d’assurance médicaments québécois sont très importants. En 2017, ils s’élevaient à 6,4 milliards de dollars, soit 3,6 milliards de dollars de réclamations pour les 3,6 millions de Québécois couverts par le régime public, (RAMQ 2017) et soit 2,8 milliards de dollars de réclamations pour 4,8 millions employés couverts par les régimes privés d’assurance médicaments. (SCAM 2017).

Si les employés sont obligés de s’inscrire à l’assurance médicaments offerte par leur employeur, le reste de la population québécoise doit s’inscrire au régime public. Autrement dit, toutes les personnes résidant au Québec sont couvertes le régime général d’assurance médicaments (RGAM).

Les bénéfices que les Québécois peuvent en retirer sont très appréciables. Comparativement aux autres Canadiens qui n'ont pas de régime d’assurance universelle, les Québécois ne s’endettent pas pour s’acheter des médicaments. En effet, les médicaments efficaces, qui guérissent totalement la personne affectée, peuvent être vraiment dispendieux. Pensons simplement aux succès des médicaments pour guérir l’hépatite C. Le traitement coûte plus de 50,000$, pouvant même dépasser les 100 000$ en fonction du nombre de semaines de traitement. Par contre, les bénéfices sont importants : les personnes atteintes cessent d’engorger le réseau de la santé, elles redeviennent productives et ne s’absentent plus du travail. Elles guérissent !

Dans le cadre de cette formation, nous expliquerons comment établir les bases d’une saine gestion de l’assurance médicaments en utilisant une liste rationnelle de médicaments et en favorisant l’achat des médicaments génériques.